top of page

Description de l'auteur : Des études de comptabilité, une formation de journaliste territorial à l’ESJ de Lille, Pascal Leray a fait sa carrière dans la Fonction publique territoriale (35 années passées au sein d’une commune où il exerce toujours en charge de la communication, du développement culturel et des animations). En parallèle, il a été correspondant de presse pendant près de 20 ans pour un journal hebdomadaire et est investi depuis toujours dans la vie associative. Il a publié en autoédition un premier livre en 2004, un essai cinéphilique « Festivalier(s)… Une vie moins ordinaire », écrit une demi-douzaine de récits de vie pour des particuliers (dont certains vendus dans le commerce), réalisé un ouvrage-photos (thématique « architecture-environnement ») « Les Dames de la côte, promenades à travers les villas préfaillaises » (commune où il exerce professionnellement). En 2021, il autoéditait son premier roman « Un été préfaillais », écoulé à 1500 exemplaires, désormais disponible en version numérique sur www.librinova.com et www.amazon.com.« J’ai toujours aimé écrire. A mon adolescence, je remplissais des pages en vers (poèmes et chansons). Passionné de cinéma, j’ai ensuite écrit des scénarii de courts métrages et même un long », souligne l’auteur qui a aussi participé à de nombreux tournages de films comme figurant et bénévole.

Pascal Leray, Festivaliers, une vie moins ordinaire

3,99 €Prix
  • Présentation du livre :

    "Il existe l’année civile qui court de janvier à décembre. Les enfants préfèrent l’année scolaire, de septembre à juin. Moi, j’ai aussi mon année, de mai à mai, où plus exactement d’un festival de Cannes à l’autre..."

    Pascal Leray est né à l’époque de la Nouvelle Vague. Les dessins animés ont bercé son enfance, les séries et les films, enrichi son adolescence. Depuis 1991, il parcourt la France des festivals de cinéma. De Cannes à La Rochelle, de Montpellier à Nantes… il va à la rencontre d’univers qui sont autant de découvertes et d’émotion à chaque instant renouvelées. La vie est un miracle lui renverrait Emir Kusturica.

    Dans son livre Festivalier(s)… Une vie moins ordinaire, Pascal Leray décrit sa passion pour le septième art et sa vie de festivalier avec force et tendresse. Rencontres et anecdotes émaillent ses voyages. Elles les lui rendent indispensables. Ce ne sont pas simplement des souvenirs, mais bien plus, une autre vie, parallèle à celle qui lui est nourricière. Et, au-delà, celle de milliers de cinéphiles qui se reconnaîtront forcément dans ces pages. Ces grands enfants ont trouvé leur paradis sur terre.

    Cet essai a été publié en autoédition en 2004. "Le temps d’un roman" a décidé de le remettre dans la lumière en le rééditant 20 ans après !

  • Les réseaux de l'auteur

bottom of page